Journée du patrimoine

À l’occasion de la journée du patrimoine, on va beaucoup se déplacer pour visiter des églises, des cathédrales, des monastères… Ces lieux nous rappellent que le premier patrimoine, c’est la foi reçue des apôtres. Si des chrétiens ont construit des églises, c’est pour avoir des lieux pour se rassembler, c’est surtout pour la célébration de l’Eucharistie. Pour eux, c’était absolument essentiel. C’est important pour nous aussi : le concile Vatican II nous a rappelé que l’Eucharistie est source et sommet de toute vie chrétienne.

Il est heureux que chacun puisse visiter des églises. Mais si nous nous contentons d’y entrer en touristes, nous passons à côté de l’essentiel. Nos églises sont d’abord des lieux de prière. C’est là que le Seigneur nous attend pour nous communiquer son amour passionné. Il nous invite à « Puiser à la Source  » de cet amour pour le communiquer à tous ceux et celles qui nous entourent.

Tout l’Évangile nous parle de l’amour sans limite du Christ pour le monde. Il est allé jusqu’à donner sa vie sur une croix. Imaginons des parents qui donnent leur vie pour sauver leur enfant. Si celui-ci ne leur manifeste que de l’indifférence ou du mépris, ce sera une grande souffrance pour eux. Le Seigneur qui a donné sa vie pour nous attend de nous une réponse qui soit de plus en plus à la mesure de son amour pour nous.

Nous qui allons visiter des églises ou accueillir des visiteurs, c’est à tout cela qu’il nous faut penser. Le premier patrimoine à mettre en valeur c’est la foi qui nous a été transmise par les générations qui nous ont précédés. Enfants, jeunes et adultes, nous sommes tous concernés. La bonne nouvelle de l’Évangile est pour tous.

La rentrée

Nous connaissons tous l’expression « LOL » qui signifie « mort de rire ». Un plaisantin nous a suggéré une autre traduction : « L’école Ouvre Lundi »… C’est vrai : La rentrée est là, une fois de plus. Les enfants et leurs enseignants vont commencer à rejoindre le chemin de leur école. Pour d’autres, ce sera un peu plus tard, mais cela ne saurait tarder.

Que sera cette année ? C’est comme une page blanche qu’il faudra remplir. Elle sera ce que chacun la fera. Nous souhaitons à chacun qu’il donne le meilleur de lui-même pour qu’elle soit réussie.

Avec la rentrée, les enfants vont recevoir des propositions pour toutes sortes d’activités culturelles et sportives, la musique, la danse, le foot, le tennis…etc. Tout cela apporte un plus, mais il vaut veiller à ne pas vouloir trop en faire. Il est important que l’enfant ait aussi du temps pour lui.

Quelques jours après la rentrée scolaire, vient celle des catéchismes. Ce n’est pas une activité en plus de la danse, de la musique et du sport. Il est important que les enfants, tout comme les adultes aient des lieux pour accueillir celui qui vient donner sens à notre vie. La Bonne Nouvelle de l’Évangile est pour tous, enfants, jeunes et adultes. Elle est la nourriture dont nous avons besoin pour notre vie chrétienne.

Un jour, un enfant nous a fait savoir qu’il ne pouvait pas venir au catéchisme parce qu’il faisait… de la boxe. Un de mes amis m’a dit sur le ton de l’humour : « Heureusement que tu ne l’as pas dans ton groupe ! » Plus sérieusement, il faut voir à quoi et à qui nous allons donner la priorité.

Toute catéchèse doit viser trois objectifs :

La connaissance de la foi : On ne va pas étudier par cœur, mais il faut savoir ce que sont l’Évangile, la Bible, les sacrements, l’Église…

La foi célébrée : Régulièrement, on va proposer aux enfants des célébrations adaptées à leur niveau. Celles-ci sont orientées vers l’Eucharistie et veulent aider les enfants et leurs parents à y trouver leur place

La foi vécue : La foi n’est pas seulement un enseignement. Elle est aussi un chemin sur lequel nous avançons ensemble, enfants, jeunes et adultes. Sur ce chemin, il y a Jésus Christ qui nous invite à le suivre. Nous pouvons toujours compter sur lui.

Bonne année à tous.

Nouveau sur le site : La messe télévisée à Conques le 25 août (1ère en haut)