Le lévitique

Le livre du Lévitique n’est pas le plus palpitant. Beaucoup de chrétiens ne le connaissent pas ou très peu. Et pourtant, il est essentiel pour les juifs. Les enfants commencent à en faire la lecture dès le plus jeune âge. Le nom de ce livre vient de la tribu de Lévi, une des douze tribus d’Israël. C’est cette tribu qui doit s’occuper du culte au sein du peuple Hébreu.

Ce livre tente d’apporter deux réponses aux questions essentielles : Comment s’approcher de Dieu ? Comment demeurer saint comme Dieu l’exige de la part des croyants ?

Le chemin qui mène à Dieu est celui de l’obéissance. Mais quand on est hors la loi, il faut passer par des sacrifices : c’est pour répondre à ces besoins internes que des intermédiaires sont mis en place. Ils seront tous issus de la tribu de Lévi.

L’ensemble de ces lois (613 commandements) concerne les relations humaines, familiales et sociétales. Elles vont distinguer le peuple Hébreu e tous les autres peuples. Être pur, c’est être saint. Être saint, c’est être séparé de ce qui rend impur.

Avec le Nouveau Testament, nous passons à l’étape supérieure. Jésus n’est pas venu abroger l’ancienne loi mais la porter à sa perfection. Son sacrifice apporte une complète purification. Désormais, les cérémonies et les sacrifices de purification n’ont plus de raison d’être.