Journée mondiale du refus de la misère

« Le Collectif Refuser la Misère, qui rassemble des organisations diverses, organise la Journée mondiale du Refus de la Misère, chaque 17 octobre. Née de l’initiative de Joseph Wresinski, fondateur d’ATD quart Monde, et de plusieurs milliers de personnes de tous milieux qui se sont rassemblées sur le Parvis des Droits de l’Homme à Paris en 1987, cette journée est officiellement reconnue par les Nations Unies depuis 1992. La Journée mondiale du refus de la misère donne la parole aux personnes directement concernées par la pauvreté sur les conditions indignes qu’elles vivent, sur leurs résistances quotidiennes et leurs aspirations. Cette journée est également l’occasion de rappeler que la misère est une violation des droits humains et qu’elle n’est pas une fatalité… » Continuer la lecture

 

Pour ces millions d’enfants tordus par les douleurs de la faim,
n’ayant plus de sourire, voulant encore aimer.
Pour ces millions de jeunes qui, sans raison de croire, ni d’exister,

cherchent en vain un avenir en ce monde insensé.
Pour ces millions d’hommes, de femmes et d’enfants

dont le cœur à grands coups bat encore pour lutter,
dont l’esprit se révolte contre l’injuste sort qui leur fut imposé,
dont le courage exige le droit à l’inestimable dignité.

Pour ces millions d’enfants, de femmes et d’hommes qui ne veulent pas maudire
mais aimer et prier, travailler et s’unir, pour que naisse une terre solidaire.
Une terre, notre terre, où tout homme aurait mis le meilleur de lui-même avant que de mourir.

Pour que tous ceux qui prient trouvent écho près de Dieu
et reçoivent de lui la puissance d’écarter la misère d’une humanité dont l’image est la sienne.

Toi notre Père, nous te prions : envoie des ouvriers pour faire ta moisson.

Père Joseph Wresinski
17 octobre 1987