Journée du patrimoine

À l’occasion de la journée du patrimoine, on va beaucoup se déplacer pour visiter des églises, des cathédrales, des monastères… Ces lieux nous rappellent que le premier patrimoine, c’est la foi reçue des apôtres. Si des chrétiens ont construit des églises, c’est pour avoir des lieux pour se rassembler, c’est surtout pour la célébration de l’Eucharistie. Pour eux, c’était absolument essentiel. C’est important pour nous aussi : le concile Vatican II nous a rappelé que l’Eucharistie est source et sommet de toute vie chrétienne.

Il est heureux que chacun puisse visiter des églises. Mais si nous nous contentons d’y entrer en touristes, nous passons à côté de l’essentiel. Nos églises sont d’abord des lieux de prière. C’est là que le Seigneur nous attend pour nous communiquer son amour passionné. Il nous invite à « Puiser à la Source  » de cet amour pour le communiquer à tous ceux et celles qui nous entourent.

Tout l’Évangile nous parle de l’amour sans limite du Christ pour le monde. Il est allé jusqu’à donner sa vie sur une croix. Imaginons des parents qui donnent leur vie pour sauver leur enfant. Si celui-ci ne leur manifeste que de l’indifférence ou du mépris, ce sera une grande souffrance pour eux. Le Seigneur qui a donné sa vie pour nous attend de nous une réponse qui soit de plus en plus à la mesure de son amour pour nous.

Nous qui allons visiter des églises ou accueillir des visiteurs, c’est à tout cela qu’il nous faut penser. Le premier patrimoine à mettre en valeur c’est la foi qui nous a été transmise par les générations qui nous ont précédés. Enfants, jeunes et adultes, nous sommes tous concernés. La bonne nouvelle de l’Évangile est pour tous.