Le miracle permanent

Avant de passer de ce monde à son Père, Jésus nous a laissé un trésor inestimable : l’Eucharistie, sa présence réelle au milieu de nous, depuis plus de 2000 ans. Ce n’est pas par hasard si le Concile Vatican II affirme que l’Eucharistie est « source et sommet de la vie chrétienne » (Lumen Gentium 11) « L’Eucharistie fait l’Église et l’Église fait l’Eucharistie ». En d’autres mots, sans la messe, l’Église ne pourrait exister.

L’Eucharistie est un miracle permanent. Un miracle incroyable ! Un miracle auquel nous pouvons assister toutes les fois que nous le voulons ! Dans les mains du prêtre, le pain devient le Corps du Christ et le vin devient son sang. Même si rien n’est visible pour nos yeux de chair, une transformation extraordinaire a lieu…

Pour beaucoup d’entre nous, ce miracle de l’Eucharistie est  devenu comme normal. Nous communions régulièrement, certains le font même tous les jours, et souvent, nous ne pensons pas suffisamment au mystère auquel nous communions. Si nous y réfléchissions davantage, nous pourrions perdre pied. Dieu lui-même met son Corps entre nos mains. Dieu lui-même descend nous visiter. C’est tellement inouï qu’il n’est pas étonnant que, dans l’histoire de l’Église, bien des personnes ont eu du mal à accepter cette réalité de foi…

… Rendons grâce pour ce don extraordinaire de sa bonté et apprenons à recevoir toujours plus dignement celui qui se donne à nous par son corps et son sang.

(Extrait de la revue « Il est vivant » – Lire des témoignages )

S’abonner à cette revue