DES TEMPS DE PRIERE POUR SE RESSOURCER

 

 

 


La prière, une histoire d'amour

Un curé confiait un soir, assez soucieux, au sacristain
- chaque jour à midi, depuis des semaines, un pauvre vieux, aux habits râpés, entre dans l'église. Il s'avance vers le choeur, il n'y reste que quelques minutes, puis il ressort. Cela me paraît bien mystérieux et je m'inquiète de peur qu'il y ait un vol ou une dégradation. J'aimerais bien que vous puissiez l'interroger.
Le lendemain, le sacristain vérifie qu'en effet ce curieux visiteur, sur le coup de midi, entre dans l'église pour un bref moment, puis sort sans hâte.
- Bonjour, lui dit-il, je vous vois venir très régulièrement à l'église. Savez-vous que vous êtes un des plus fidèles paroissiens ?
- Je viens prier, dit tranquillement le vieil homme.
- Allons donc ! Vous ne restez pas assez longtemps pour cela. Vous allez seulement jusqu'à l'autel puis vous repartez ?
- C'est exact, reprend le vieil homme. Voyez-vous, je ne sais pas faire une longue prière mais je viens chaque jour à midi et je lui dis simplement : " Jésus... c'est Simon !"
Puis j'attends une minute et je m'en retourne.
C'est ma petite prière, mais je crois qu'il m'entend.

Peu après, le pauvre Simon est renversé par un camion. On le transporte à l'hôpital. Là, malgré les efforts du personnel, beaucoup de malades sont grincheux et irrités et se plaignent du matin au soir.
Mais voilà qu'un jour, une infirmière entend un éclat de rire ; elle s'étonne et demande :
- Qu'est-ce qui se passe ? Vous voilà aujourd'hui de bonne humeur comme je ne vous ai jamais vu !
- Oh, c'est à cause du vieux Simon !
Il souffre, il a mal, mais jamais il ne se plaint.
Il est toujours joyeux, content, patient.
Il parle à chacun de nous, il écoute, il nous donne du courage.

L'infirmière se dirige vers le lit de Simon :

- Vous avez fait un miracle, vous faites envie à tous, vous êtes toujours heureux et joyeux, malgré vos douleurs. C'est formidable, merci !

- Comment ne le serais-je pas, répond Simon, c'est grâce à mon visiteur, lui me rend heureux jour après jour.

- Votre visiteur ? Mais, Simon, il n'y a jamais personne qui vient vous voir, vous êtes seul du matin au soir, je n'ai rencontré aucun membre de votre famille ni aucun ami. Alors quand vient-il ?

- Tous les jours à midi, répond Simon dans un élan joyeux. Il se tient, là, au pied de mon lit.
Je le vois, il me dit: " Simon... c'est Jésus !"

"Lorsque tu es uni à Dieu par la prière, examine qui tu es, en vérité, parle Lui si tu le peux, et si cela t'est impossible, arrête toi, reste devant lui. Ne te donne pas d'autres peines” Padre Pio

(Proposé par Myriam)

 

 

 

 

Puiser à la source c'est aussi prendre des temps de prière. Ce mot "prière" vient du latin "precare" qui signifie "supplier." Il désigne toutes les paroles que nous pouvons adresser à Dieu. Nous pouvons lui parler avec confiance et amour. Certains mystiques affirment que "prier" précède "croire". Nous avons tous entendu parler du témoignage de gens qui disent : "Si tu existe, donne-moi un signe !" et ils nous disent comment Dieu a répondu à leur demande bien au-delà de tout ce qu'ils pouvaient imaginer.

 

Nos prières peuvent être de demande, de louange, d'action de grâce, de bénédiction ou d'adoration. Ces différentes formes de prières, nous les retrouvons tout au long de la Bible, en particulier dans les psaumes.

Tout chrétien, est invité à "prier sans cesse". C'est Jésus lui-même qui nous le rappelle dans son Evangile. Cela ne veut pas dire qu'il faut faire des prières tout le temps mais qu'il faut être sans cesse dans une attitude d'attention et d'attente par rapport à Dieu

Chacun de nous peut se réserver des moments privilégiés :
le matin en commençant la journée,
le soir en la finissant, le dimanche quand les chrétiens se rassemblent à l'église pour célébrer le jour du Seigneur,
au cours des grandes fêtes chrétiennes : Noël, Pâques, Pentecôte, les fêtes en l'honneur de la Vierge Marie et des saints, pendant le Carême quand les chrétiens vivent une période de pénitence et de jeûne pour se préparer à Pâques.

 

Prier c'est consentir à la présence de Dieu dans notre vie. Comme disaint Jean-Paul II, c'est laisser l'Esprit Saint pier en nous. C'est un peu comme une respiration : Nous accueillons la vie comme un don de Dieu ; nous nous nourrissons de sa Parole (inspiration). Puis nous lui remettons tout ce qu'il y a de plus inime en nous, nos joies, nos souffrances, nos peines, nos amours, nos espoirs, nos révoltes... (expiraation). Pour être continuelle, cette prière doit être relancée par des temps forts.

Il est possible de prier partout ; mais il existe des lieux privilégiés :
Les églises et les chapelles qui sont la maison de prière des chrétiens.
Les monastères et les abbayes
Les lieux de pèlerinages

 

Les formes privilégiées de prière
Notre Père ; c'est la prière que Jésus nous a apprise
Le "Je vous salue Marie" que l'ange de Dieu a adressé à Marie et que nous continuons à lui adresser. Nous n'oublions pas bien sûr la prière du Rosaire

 


Les psaumes de la Bible ont une place primordiale ; ils ont été écrits pour être chantés dans la liturgie juive. Ils ont été la prière du Christ puis celle de toute l'Eglise, les prêtres, less moines et de bilbreus fidèles. Ils disent tout de l'homme, ses joies, ses peines, ses souffrances. Ils expriment la supplication, la confiance, l'action de grâce. Nous y trouvons des paroles violentes. Ce sont des cris d'hommes qui ne trichent pas avec eux-mêmes, qui affrontent Dieu avec leurs passions, leurs misères, leur nostalgie d'amour Ils nous imposent l'ého d'un monde de violence toujours actuel. Mais cs cris de détresse se terminent souvent par une parole d'espérance. Avec dieu, le mal n'aura pas le dernier mot.

Toute la Bible est une source inépuisable de prière pour les chrétiens.

 

 

 

La prière de Jésus

Par une invocation courte et répétée, cette prière nous aide à laisser pénétrer le nom de Jésus dans notre cœur. Cette prière remonte aux origines du christianisme. La formule la plus connue « Seigneur Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur » a été codifiée par les moines du Mont Athos. On peut aussi la remplacer par « Seigneur Jésus, viens à notre aide. »
Il est important de s'habituer à la réciter en toutes circonstances, en faisant nos courses, face à un beau paysage, pendant une réunion, et plus encore dans une situation délicate…
Cette prière nous aide à mettre Jésus au centre de notre vie. Elle nous invite à prendre en compte toutes les intentions de prière qui nous sont confiée, malades, souffrances diverses des uns et des autres, prière pour un monde plus juste et plus solidaire…
Nous chrétiens, nous avons une mission à remplir. Au moment de partir et tout au long de notre vie, nous nous tournons vers le Christ pour lui dire ensemble : « Seigneur Jésus, viens à notre aide. »

 

Liturgie des heures et messe

Prières usuelles

========================

Témoignages sur l'oraison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

compteur