PAGE D'HUMOUR

 

 

Panne en haut vol

Un médecin, un avocat, un petit garçon et un pasteur étaient sortis pour un vol de dimanche après-midi sur un petit avion privé. Tout à coup, une panne de moteur survient en plein vol. Malgré les efforts déployés par le pilote, l'avion a commencé à descendre. Enfin, le pilote a attrapé un parachute et a crié aux passagers qu'il faudrait sauter. Il mit son parachute et sauta en premier.
Malheureusement, il y avait seulement trois parachutes restant.
Le médecin a attrapé un et dit: « je suis médecin, je sauve des vies, alors je dois vivre, » et il a sauté dehors.
L'avocat a alors dit, « je suis avocat et les avocats sont le peuple le plus intelligent dans le monde. Je mérite de vivre. » Aussi, il saisit un parachute et sauta.

Le pasteur regarda le petit garçon et dit: « mon fils, j'ai vécu une longue vie et pleine de grâces. Tu es jeune et tu as toute la vie devant toi. Prends le dernier parachute et va vivre en paix. »
Le petit garçon remit le parachute au pasteur et dit : "ne vous inquiétez pas père. L’avocat vient de sauter avec mon sac à dos pensant que c’était un parachute. Alors, nous avons deux parachutes pour nous. "

 

Du haut de la tour Eiffel...

Une dame se penche du haut de la tour Eiffel et demande au gardien :
- Les gens se jettent- ils souvent d’en haut ?
Et le gardien répond :
- Oh non, madame, une seule fois...

 

Sur les bords du lac de Tibériade

Sur les bords du lac de Tibériade, un touriste demande :
- Combien pour une promenade ?
Devant le prix, il s'étonne : c'est bien cher.
- Comment cher, dit le guide, vous oubliez que Jésus l'a traversé à pied.
- Eh bien ! dit le touriste. Ça ne m'étonne pas. Avec les prix que vous faites !

 

Une excellente réponse

Un présumé étudiant dans un autobus plein à craquer prit le temps d’expliquer à un monsieur âgé assis à ses côtés pourquoi la vieille génération ne peut pas comprendre celle des jeunes.

« -Vous êtes nés et avez grandi dans un monde différent, presque primitif » dit-il d’une voix assez forte pour être entendue par tous. « Les jeunes d’aujourd’hui nous avons grandi avec internet, la télévision, les avions, les jets, les voyages dans l’espace, l’homme marchant sur la lune. Nos sondes spatiales ont visité Mars. Nous avons des bateaux à énergie nucléaire et des voitures électriques et à hydrogène, des ordinateurs qui calculent quasiment à la vitesse de la lumière. Et encore plus.»

Après un bref silence, l’homme âgé lui répondit :

« Tu as raison jeune homme, nous n’avions pas toutes ces choses quand nous étions jeunes … par conséquent nous les avons inventées ! Et maintenant jeune petit... arrogant, dis-moi ce que TOI tu prépares pour la génération suivante. »

Les applaudissements furent logiquement tonitruants.

 

Comment être curé ?

Comment être curé aujourd’hui ou la quadrature du cercle.

S’il prêche plus de dix minutes…il n’en finit pas !

S’il parle de contemplation de Dieu…il plane !

S’il aborde les problèmes sociaux…il vire à gauche.

S’il va travailler en usine …c’est qu’il n’a rien à faire !

S’il reste en paroisse …il est coupé du monde !

S’il marie et baptise tout le monde…il brade les sacrements.

S’il devient plus exigeant…il veut une Eglise de « purs »

S’il reste à la cure…il ne voit personne !

S’il fait des visites …il n’est jamais au presbytère.

S’il réussit auprès des enfants …il a une religion de gosse !

S’il va voir les malades…il a du temps à perdre, et il passe à côté des problèmes de son temps !

S’il fait des travaux à l’église…il jette l’argent par la fenêtre !

S’il ne fait rien…il laisse tout à l’abandon !

S’il collabore avec le conseil paroissial…il se laisse mener par le bout du nez !

S’il n’en a pas…il est trop personnel !

S’il sourit facilement…Il est trop familier. Si, distrait ou préoccupé, il n’a pas vu quelqu’un…Il est distant !

S’il est jeune… il n’a pas d’expérience !

S’il est âgé… il devrait prendre la retraite.

Alors bon courage Monsieur le curé !

 

Théologie

"Je te donne une orange, dit un évêque à un jeune qu'il se prépare à confirmer, si tu me dis où est Dieu"
Et le jeune de répondre
"Je vous en donne deux si vous me dites où il n'est pas..."

Un pape très âgé

Le Pape très âgé est alité depuis quelque temps. Sentant sa dernière heure arrivée, il fait convoquer un assureur et un banquier parmi les plus renommés de Rome.
Il leur est demandé de venir rapidement le voir, ensemble.
Dès leur arrivée, on les conduit dans la chambre où repose le Saint Père et on les fait asseoir chacun d'un côté du lit.
Le Pape leur lance un regard intense, sourit, puis regarde au plafond. Ni l'assureur ni le banquier ne disent mot. Ils se montrent particulièrement touchés que le Pape ait pensé à eux en un moment aussi solennel, mais n'en demeurent pas moins très intrigués.
Finalement, l'assureur, n'en pouvant plus, demande au pape :
" Votre Sainteté ! Pourquoi sommes-nous là ?
Le Pape, rassemblant ses dernières forces, lui répond très faiblement :
- " Jésus est mort entre deux voleurs. Je souhaite finir comme lui...

Prière de louange

On sait que Saint François d'Assise louait le Seigneur en toute circonstance pour le ciel, la lune, les étoiles, les animaux... Un jour un oiseau s'est oublié et ça lui est tombé en pleine figure. Les frères de sa communauté se sont dit en se moquant : "On verra bien ce qu'il va dire… Mais François s'est écrié : "Merci mon Dieu de ne pas avoir donné des ailes aux vaches...

Mère supérieure

Mère Supérieure agonise. Depuis trois jours, les jeunes religieuses s'affairent autour d'elle.
Sœur Marguerite lui donne un peu de thé. La moribonde y trempe ses lèvres et n'en veut plus.
Sœur Marguerite se rend à la cuisine.
Elle se souvient que sœur Monique garde une bouteille de cognac depuis plusieurs années.
Elle verse le cognac dans un verre de lait frais, beaucoup de cognac,
et elle retourne à la chambre de Mère Supérieure.
- Tenez, je vous apporte un peu de bon lait. Goûtez.
La malade y trempe les lèvres. une fois, deux fois, trois fois et elle boit tout.
- Maintenant, je sens, mes sœurs, que je vais mourir dit-elle, le sourire à la bouche.
- Mère, mère, avant de nous quitter, avez-vous un dernier conseil à nous donner.
- Oui.....
Les deux jeunes religieuses se penchent vers la Mère Supérieure, pour mieux entendre...
- Oui, ne vendez jamais cette vache là.

 

La none et la CGT

Si tout le monde avait leur humour.....

Voici deux lettres, toutes deux authentiques (novembre 2004)

L'une a été écrite par Soeur M., moniale Visitandine à Nantes. L'autre, la réponse, est signée par Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT.

Lettre adressée par Soeur M . à la C.G.T. :

Madame, Monsieur,
Religieuse cloîtrée au monastère de la Visitation de Nantes,,Je suis sortie, cependant, le I9 juin, pour un examen médical. Vous organisiez une manifestation. Je tiens à vous féliciter pour l'esprit "bon enfent" qui y régnait. D'autant qu'un jeune membre de votre syndicat m'y a fait participer ! En effet, à mon insu, il a collé par derrière, sur mon voile, l'autocollant CGT après m'avoir fait signe par une légère tape dans le dos pour m'indiquer le chemin. C'est donc en faisant de la publicité pour votre manifestation que j'ai effectué mon trajet.
La plaisanterie ne me fut révélée qu' à mon retour au monastère. En communauté, le soir, nous avons ri de bon coeur pour cette anecdote inédite dans les annales de la Visitation de Nantes.
Je me suis permis de retraduire les initiales de votre syndicat
(GGT: Christ, Gloire à Toi).
Que voulez-vous, on ne se refait pas. Merci encore pour la joie partagée.
Je prie pour vous.
Au revoir, peut-être, à l'occasion d'une autre maniféstation.. . Soeur M.

Réponse du secrétaire générale la C.G.T.

Ma soeur,
Je suis persuadé que notre jeune camarade, celui qui vous a indiqué le chemin, avait lu dans vos yeux l'humanité pure et joyeuse que nous avons retrouvée dans chacune des lignes de votre lettre. Sans nul doute il s'est agi d'un geste inspiré, avec la conviction que cette pointe d'humour , bon enfant " serait vécue comme l'expression d'une complicité éphémère et pourtant profonde. Je vous pardonne volantiers votre interprétation originale du sigle de notre confédération, car nous ne pouvons avoir que de la considération pour un charpentier qui a révolutionné le monde. Avec tous mes sentiments fratetnels et chaleureux.

Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT

 

Le mensonge

Un prêtre annonce à la fin de la messe que dimanche prochain, il fera un sermon sur le mensonge. Pour les préparer, il les invite à lire le chapitre 17 de l'Evangile selon saint Marc.

Le dimanche suivant, il demande à ses paroissiens qui l'a lu. Tous lèvent la main.

Alors le prêtre leur dit : "Dans l'Evangile selon saint Marc, il n'y a que 16 chapitres. Vous êtes tous mûrs pour un sermon sur le mensonge

 

Il était une fois

Il était une fois un roi qui voulait aller à la pêche. Il appelle son météorologue et lui demande l'évolution pour les heures suivantes. Celui-ci le rassure en lui affirmant qu'il pouvait aller tranquillement à la pêche car il n'y aurait pas de pluie.

Comme la reine vivait près de là où il irait, le roi revêtit ses plus beaux atours. Sur le chemin, il rencontra un paysan monté sur son âne qui, en voyant le roi lui dit : « Seigneur, vaut mieux que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps. '' Bien sûr, le roi continua en pensant : « Comment ce type peut-il mieux savoir que mon spécialiste, très bien payé, qui m'a indiqué le contraire. Poursuivons. '' Et c'est ce qu'il fit... et bien sûr, il plut à torrents. Le roi trempé, sa reine se moqua de le voir dans un si piteux état.

Furieux, le roi retourna au palais et congédia son employé. Il convoqua le paysan et lui offrit le poste, mais le paysan refusa « Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo ni de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées, alors ça signifie qu'il va pleuvoir. ''

Et le roi a embauché l'âne... C'est ainsi que commença la coutume de recruter des ânes pour les postes de ministres les mieux payés !

Gaby Awad

 

Remède de Grand-mère

Elle a connaît ça !!!!

"Pour une meiilleure digestion, je bois de la bière. Dans le cas de perte d'appétit, je bois du vin blanc. Dans le cas d'une basse pression, je bois du vin rouge. Dans le cas d'une haute pression, je bois du scotch. Et, si j'ai un rhume, je bois du schnapps".

Quand buvez-vous de l'eau?

Je n'ai jamais été assez malade pour ça.

 

Comprendre les femmes

Un homme plongé dans la prière se promène sur une plage Californienne. Il s'écrie :
- " Seigneur, exauce mon désir"
Il entend la voix de Dieu qui lui dit
- " Puisque tu as toujours marché sur mes chemins, j'exaucerai ton désir. Parle"
L'homme demande :
- " Construis-moi un pont jusqu'à Hawaï pour que je puisse y aller en voiture quand j'en aurai envie"
Dieu répond
- " Ton désir est très matérialiste. Réfléchis aux frais d'une telle entreprise, combien il faudra de béton, de fer. Bien sûr, je peux le faire, mais il est difficile de justifier un tel désir. Tu ne voudrais pas en formuler un autre qui me rendrait un plus grand hommage ?"
L'homme réfléchit beaucoup et dit :
- " Très bien Seigneur, dans ce cas, je voudrais être en mesure de comprendre les femmes. Je voudrais savoir ce qu'elles sentent au fond de l'âme, ce qu'elles pensent quand elles ne me regardent pas ou quand elles pleurent. Que veulent-elles quand je leur demande "Qu'as-tu ?" et quelles me répondent "Rien". Je voudrais savoir comment les rendre vraiment heureuses."
Il y a quelques minutes pendant lesquelles Dieu ne répond rien. Au bout d'un moment, il reprend la parole :
- "Ton pont, tu le veux à deux ou à quatre voies ?
(Source : "Dieu est humour" de B Peyrous et M. Pompignoli)

Les âges de la vie

Il y a quatre âges dans la vie de l'homme :
- celui où il croit au Père Noël ;
- celui où il ne croit plus au Père Noël ;
- celui où il est le Père Noël ;
- celui où il ressemble au Père Noël.

Miracle de Noël

Dans la cohue d'un grand magasin le soir du réveillon une femme perd son sac à main, mais miracle de Noël un jeune homme le trouve et lui rapporte, elle vérifie le contenu et dit :
- "Tout y est mais c'est curieux, j'avais un billet de 50 euros et maintenant j'en ai 5 de 10 euros".
Le jeune homme : - "Je sais mais la dernière fois la personne n'avait pas de monnaie pour me récompenser..."

(Envoyé par Myriam)

 

Humour sans titre

 

 

Vol à l'étalage

Une dame de 80 ans est arrêtée pour vol à l'étalage. Elle se présente devant le juge accompagnée de son mari. Le juge :
- Qu'avez-vous volé madame ?
- Une boîte de conserve de sardines, monsieur !
Le juge lui demande la raison de ce vol.
- Parce que j'avais faim !
Le juge lui demande alors combien il y avait de sardines dans la boîte.
- 6... Monsieur !
Alors le juge prononce sa sentence :
- Vous ferez donc 6 jours de prison.
A ce moment, le mari lève la main demandant au juge s'il peut dire quelque chose.
- Que voulez-vous dire, monsieur ?
- Elle a aussi volé une boîte de conserve de petits pois, votre Honneur !

 

Humour de Saint François de Sales

Nous avons tous entendu parler de Saint François de Sales. Certains ne le savent peut-être pas : il avait beaucoup d’humour. Un jour, une religieuse est venue lui dire :

« Mon Père, je crois que le Seigneur me demande de marcher pieds nus ».

François de Sales lui aurait répondu : « Ma sœur, ce n’est pas les pieds qu’il faut soigner mais la tête.

Les obsèques de l'abbé Quille

Un grand malheur vent d'arriver à l'abbaye. J'ai la pénible mission de vous en faire part.
Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait le salut, l'abbé Quille est tombé dans les bras du père Iscope. Jugez de la stupéfaction générale. Tous les révérends Pères pleuraient, en particulier le père Clus, qui, en perdant l'abbé Quille, perdait son seul soutien. Un seul était joyeux : le père Fide. Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien.
On alla chercher le père Manganate et le père Itoine, les deux médecins de l'abbaye. Ils essayèrent de ranimer le malheureux, mais tous leurs efforts furent vains.
Le lendemain furent donc célébrées les funérailles. Chacun fut appelé à l'abbaye par les cloches de ce célèbre monastère, tirées par le père Sonnage. La messe fut dite par l'abbé Canne sur un musique de l'abbé Thoven et de l'abbé Rlioz. Le père Hoquet fut chargé du sermon, et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du père Choir. Le père Cepteur fit la quête.
A la fin de la messe, une grande discussion s'éleva au sujet du chemin à prendre : l'abbé Trave et l'abbé Casse ainsi que le père Dreau voulaient passer à travers champs, mais l'abbé Canne et le père Clus s'y opposaient fermement. le père Plexe hésitait... Le père San, avec sa tête de turc, ne voulait rien entendre. les deux pères Huques s'arrachaient les cheveux. Le père Vers et le père Nicieux, d'accord avec le père Fide, semaient le doute dans les esprits. Le père Spective regardait au loin. Enfin, comme le père Il était grand, chacun se rallia à son opinion.
Au cimetière, devant la tombe creusée par la père Forateur, en l'abscence du père Missionnaire, le père Pétuel et le père Manent firent un discours sur l'éternité. Le père Venche et l'abbé Gonia fleurirent le tombe pendant que l'abbé Rébasque se découvrait. On recouvrit la fosse avec une pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse.
Sur le chemin du retour, le spectacle était déchirant. Le père Pendiculaire était courbé par la douleur ; l'abbé Nitier était plein de larmes ; le père Igourdin, frère du père Igord et l'abbé Harnais, neveu de l'abbé Harn fermaient le marche. En chemin, le père Du fut retrouvé. A l'arrivée au couvent, le père Cil et l'abbé Quée préparèrent le repas. L'abbé Chamel fit la sauce. Le père Nod et l'abbé Nédictine servirent à boire, tandis que le père Colateur préparait le café. Chacun put alors se remettre de ses émotions.

Inconnu

 

Mots d'enfants

« On est des mammifères… Toi mamie, t’es une mammifère et toi grand-père, t’es un papifère ! »
Chloé, 4 ans

 

Un conférencier

C'est un conférencier qui avait été appelé pour donner une journée de formation. Il s'aperçoit que son auditoire baille beaucoup. Il s'en excuse auprès du responsable. Celui-ci lui répond
- "Vous n'y êtes pour rien. Le vrai coupable c'est celui qui est venu vous chercher..."

 

Au retour caté

Avec les enfants, il y a souvent ce que l'on voudrait dire et ce qui est compris. Un petit garçon revenait du catéchisme et faisait part à sa maman de son enthousiasme : "Aujourd'hui, on nous a parlé d'un homme extraordinaire, Abraham. Tu te rends compte, il a tout quitté pour aller là où Dieu lui demandait. Par contre, le cadeau que Dieu lui a offert, c'est pas terrible".
- Ah bon ! et qu'est ce que c'est ? demande la maman
- Une vieille essoreuse…
La maman ne comprend pas très bien et pense que c'est peut-être la nouvelle pédagogie. Renseignements pris auprès de la catéchiste, il s'agissait d'une "vieillesse heureuse."

**************************

Quel nom ?

C'est un homme et une femme qui sont dans leurs voitures et s'arrêtent au feux rouge. Le mari de la femme dit :
- Quand tu auras ton enfant pourquoi ne l'appellerais-tu pas....Rouge-Arrête? ou bien Vert-Passe ?
La femme dit :
- Mais ce n est pas des noms! C'est absurde !
Et il lui répond :
- Mais notre voisin a bien appelé son enfant Jaune-Attends ! (Jonathan)

 

Liturgie

Au moment de la réforme liturgique qui a suivi Vatican II, un curé de paroisse veut expliquer à ses ouailles qu'ils peuvent communier en recevant l'hostie sur la langue ou dans les mains. Il leur dit : "Maintenant, pour communier, vous avez le choix : à genoux sur la langue, ou debout sur les mains".

 

Mitre

Dans un diocèse, l'évêque, avant la bénédiction finale de la messe, dit au servant qui tient la mitre : "Mettez la mitre !" Le servant ne comprend pas. L'évêque répète : "Mettez-la !" Le servant ne comprend toujours pas. L'évêque dit à nouveau : "Mettez la mitre !" Alors, le servant, un peu étonné, la met… sur sa propre tête. (Authentique)

 

Tabac

Un jésuite et un Franciscain se trouvent ensemble dans un train. Tous deux fument la pipe en lisant. Arrive l'heure de l'office. Le Franciscain éteint sa pipe, prend son bréviaire et commence à prier. De son côté, le Jésuite prend aussi son bréviaire et commence également à prier, mais il garde sa pipe à la bouche et continue à tirer dessus. Le franciscain s'en aperçoit et dit un peu scandalisé :

"Mais, mon cher confrère, je vois que vous continuez à fumer. Pourtant, moi, quand j'ai demandé à mon supérieur si l'on pouvait fumer en priant, il m'a dit : "Bien sûr que non."

- Ah, répond le jésuite, mais moi, je lui ai demandé au contraire si l'on pouvait prier en fumant, et il m'a dit : "Mais bien sûr, on peut prier en toutes circonstances !"

 

Origines de l'humanité

Une petite fille demande un jour à sa mère : 'Maman, comment la race humaine est-elle apparue?'
La maman répond: 'Dieu fit Adam et Ève et ils eurent des enfants. C'est ainsi que la race humaine est apparue'.
Deux jours plus tard, la petite fille demande à son père la même question.
Le père répond: 'Il y a très longtemps existaient les singes. Au fil des années ils se transformèrent pour devenir des hommes. C'est ainsi qu'est apparue la race humaine.'
Confuse, la petite fille retourne voir sa mère et lui demande:'Maman comment se fait-il que tu m'aies dit que la race humaine a été créée par Dieu et que papa m'affirme qu'elle vient du singe?'
'Chérie, répondit la maman, c'est que moi je t'ai parlé de l'origine de ma famille et ton père de la sienne!'

 

Autographe pontifical

le pape Pie XI avait la réputation de ne pas être drôle, mais il avait cependant, lui aussi, le sens de l'humour. Un peintre fait son portrait. Le pape n'est pas content, il ne se reconnaît pas. A la fin, le peintre demande au pape d'écrire avec on pinceau un petit mot à l'angle du tableau. Et Pie XI écrit : "Jean chap. 6 v 20)
Qu'est ce que cela signifie ? demande le peintre.
- "Revenez chez vous, ouvrez votre Bible et vous trouverez la référence".
Le peintre rentre chez lui et prend sa Bible. Le texte était une citation d'une parole de Jésus qui était exactement la suivante : "C'est moi, n'ayez pas peur !" (Authentique)

 

Confession

C'est une jeune fille qui vient prendre place dans le confessionnal.
Elle se penche à la grille du parloir et commence :
"Pardonnez-moi mon père, parce que j'ai pêché."
"Allez-y mon enfant, parlez, quel pêché avez-vous commis?"
"Mon père, j'ai commis le pêché de vanité. Deux fois par jour, je me contemple devant le miroir en me disant que je suis magnifique."
À ce moment là, le curé se penche à la grille et observe longuement la jeune fille, puis il lui dit :
"Mon enfant, j'ai une bonne nouvelle pour vous : ce n'est pas un pêché, c'est simplement une erreur."

 

A l'école

Un petit garçon répond aux questions qui lui sont posées pour remplir un formulaire d'inscription :
- Que fait ton papa comme métier ?
-Il est magicien, répond l'enfant.
- Très intéressant. Et qu'est ce qu'il fait comme travail ?
- Il scie les personnes en deux.
- Ha ! Et tu as des frères et des sœurs ?
- J'ai deux frères et une demi soeur....

 

Jean XXIII

A un diplomate nouvellement accrédité qui lui demandait combien de personnes travaillent au Vatican, Jean XXIII répondit : "Oh, pas plus de la moitié !" (Authentique)

 

A propos du Carême

On demandait au pape Benoît XV (pape de 1914 à 1922) pourquoi l'Eglise n'a pas réparti le carême en quatre périodes de 10 jours durant les quatre saisons de l'année;
Il répliqua : "L'Eglise aurait pu le faire. Mais elle a pensé que ce n'était pas prudent. En effet, les hommes auraient fait quatre fois le Carnaval, mais ils n'auraient pas jeûné une seule fois." (Authentique)

 

Démonstration

Monsieur le Curé n'a qu'un défaut : Chaque fois qu'il confesse, il donne toujours la même pénitence aux pénitents, exactement.
Ce jour-là, c'est justement lui qui confesse. Un petit garçon entre au confessionnal et avoue qu'il a fait le poirier pendant le cours d'histoire, juste pour provoquer la maîtresse.
- le poirier ? demande le vieux curé, qu'est ce que c'est ?
- Si vous voulez, je vous fait une démonstration dans l'allée de l'église." Propose le petit garçon.
Il termine sa confession, reçoit l'absolution et sort du confessionnal, ainsi que le curé pour la démonstration. Le petit garçon fait la démonstration dans l'allée, sous les yeux attentifs du curé… et sous les yeux éberlués de deux dames d'âge mûr qui attendaient leur tour pour se confesser. La première dit alors à la seconde : "Fuyons ! Vous avez vu la pénitence du jour ?

 

Bagages

Un évêque qui revient de voyage arrive par le train, chargé d'une énorme valise qu'il a bien du mal à soulever. Descendant dans le train, encombré de ce volumineux bagage, il tombe nez à nez avec un porteur qui le reconnaît aussitôt et lui dit :
"Ne bougez pas, Monseigneur, je vais chercher le diable !"

 

Kermesse

A la fin de la séance de catéchisme, le curé fait une petite annonce aux mamans venues chercher leurs enfants : Notre kermesse annuelle de vente d'objets divers a lieu dans un mois. C'est le moment de vous débarrasser de choses que vous ne voulez plus garder mais qui peuvent encore en intéresser d'autres. Amenez vos maris."

 

Noces de Cana

Référence des noces de Cana ? chapitre vingt, verset beaucoup ( lire à haute voix)

NB : Les lecteurs sérieux pourront lire avec profit l'évangile selon saint Jean chapitre 2 versets 1 à 12

Ordre des choses

Un homme prie Dieu chaque jour pendant des années
"Seigneur, fais que je gagne au loto". En vain
Un jour il crie vers Dieu : "Mais enfin, pourquoi tu ne m'exauces pas ?"
Et il entend une voix qui vient du ciel : : "Mon enfant, quand te décideras-tu à acheter un billet ?

Musique

On sait généralement que Sainte' Cécile est la patronne des musiciens. Mais on connaît moins ses auxiliaires Saint Thétiseur, Saint Bale et Saint Phonie

 

Jonas

Une petite fille parlait à son professeur des baleines ; le professeur lui dit qu'une baleine ne pouvait pas avaler un être humain ; la fille lui dit : Jonas a bien été avalé par une baleine ! Irrité le professeur se fâche disant que c'était impossible. La fille lui dit : quand je serai au paradis, je demanderai à Jonas !
- Mais si Jonas est en enfer ?
- Dans ce cas, c'est vous qui le lui demanderez !

 

Courses de Noël

Un homme se retrouve en prison. Ses codétenus lui demandent ce qu'il a fait. Il répond :
- J'ai fait les courses de Noël trop tôt.
- Comment ça trop tôt
- Ben oui, c'était avant l'ouverture du magasin

 

Quel amour !

Un jeune homme écrivait à sa petite fiancée, en y mettant tout son cœur et toute son application : "Ma chérie, je t'aime, je t'aime, je t'aime tellement ! Pour toi, je traverserais les torrents les plus impétueux, j'escaladerais les rochers les plus vertigineux, je braverais toutes les tempêtes…" Et il continuait ainsi, tout aussi lyrique. Il racontait aussi ce qu'il avait fait et ce qu'il projetait de faire… Puis il concluait : "Bon, je te dis : A dimanche s'il ne pleut pas…"

 

Question

L'anecdote s'est passée au cours 'une réunion publique dans un village de haute-Loire. Le maire, médecin de son état ne manquait pas d'humour. Ce soir-là, il avait réuni les agriculteurs pour leur expliquer certaines démarches administratives. Quand il eut terminé son exposé, il vit un des participants se lever et dire, dans un français approximatif : "Est-ce que c'est obligatif ?" Et Monsieur le Maire répondit du tac au tac : "Non c'est suppositoire"

 

Marchandage avec Dieu

Maurice est un cadre très affairé, un cadre dynamique et performant. Ce jour-là, il a un rendez-vous très important dans la ville. Il n'a pas prévu les embouteillages. Il a du mal à trouver une place de parking... Plusieurs fois, il fait le tour de la place sans résultat. Alors, Maurice se met à faire une prière : "Seigneur, je t'en supplie, aide-moi à trouver une solution… Fais que je trouve une place pour garer ma voiture. Si tu exauces ma prière, je te promets que j'irai à la messe tous les dimanches… Si tu me libères un stationnement, je ne manquerai plus une fois ma prière quotidienne… je te promets que j'irai me confesser, que je reprendrai la lecture quotidienne de l'évangile. " Soudain, à deux mètres devant lui, une voiture s'en va une place se libère. Alors Maurice dit : "Seigneur, ce n'est pas la peine que tu cherches plus longtemps. Je viens juste de trouver une place."

 

Pas de cerveau...

Cette institutrice de "petits" voulait libérer ses enfants de la classe, de leur foi selon elle, stupide.
Elle les emmène au jardin et dit à Jean:
-Que vois-tu, Jean dans ce beau jardin?
-Le Soleil, m'amzelle, un arbre, le pré...
-Vois-tu un Dieu dans ce ciel?
- Non, m'amzelle...
-Tu comprends? Il n'y a pas de Dieu.
-Je peux poser des questions à Jean, moi aussi, demanda Marie Françoise
-Bien sûr, répondit l'institutrice.
-Que vois-tu, Jean dans ce beau jardin?
-Le Soleil, Marie Françoise, un arbre, le pré...
-Tu vois le cerveau de l'institutrice?
-Non, Marie Françoise.
- Tu comprends? Mademoiselle l'institutrice n'a pas de cerveau...

 

Aux portes du paradis

Pendant qu'elle attend que St-Pierre l'accueille, elle jette un coup
d'oeil à travers les barrières.
Elle voit une magnifique table de banquet autour de laquelle sont
Assis ses parents et toutes les personnes décédées qu'elle a aimées.
En la voyant, elles se sont toutes mises à la saluer :
Bonjour. Comment ça va? On t'attendait et on est bien content de te revoir.
Lorsque St-Pierre arriva, la femme lui dit : c'est tellement un endroit magnifique. Comment puis-je entrer?
Tout ce que vous avez à faire, c'est d'épeler un mot.
Quel est le mot? Lui demanda t-elle?
C'est le mot «Amour».
La femme épela correctement «Amour» et St-Pierre lui souhaita la bienvenue au paradis.
Quelques années plus tard, St-Pierre demanda à la femme de le remplacer aux portes au paradis pour la journée.
Pendant que la femme est à son poste, son mari arrive à la porte du paradis.
Je suis surprise de te revoir lui dit sa femme. Comment vas-tu? Lui demanda t-elle?
Oh! j'allais très très bien depuis que tu es décédée » lui dit Son mari.
J'me suis marié avec la belle jeune infirmière qui prenait soin de toi pendant que tu étais malade.
En voyage de noces en Floride, j'ai gagné 250 millions à la Loterie américaine.
J'ai ensuite vendu la petite maison dans laquelle nous habitions à Montréal-Nord. Puis j'ai acheté une magnifique villa en Espagne au bord de la Mer, un superbe vignoble en Italie en plus d'un Immense ranch en Californie et d'une autre villa dans les îles Fidji.
Finalement, ma nouvelle femme et moi avons voyagé à travers le Monde avec mon jet privé et couché dans les hôtels les plus luxueux.
Nous étions en vacances sur mon magnifique yacht de 125 mètres Dans le port de Capri en Italie lorsque ce matin en pilotant mon hélicoptère pour aller chercher ma nouvelle jeune épouse qui magasinait chez Versace, j'ai fait une fausse manoeuvre et je me suis écrasé en Mer.
En tombant, je me suis frappé la tête et me voici. C'est ben plate!
Dis-moi. Comment je fais pour entrer au paradis.
Oh! tu as juste à épeler un mot » lui dit son ancienne épouse.
Quel est ce mot? Demande le mari.

«SCHWARZENEGGER ».

Morale de l'histoire :
N'écoeurez pas une femme. Vous pourriez vous retrouver chez Le diable bien plus vite que vous ne le pensez! (dit par une femme -:))

 

Devant Saint Pierre

Monsieur le Curé a organisé une sortie en car pour ses paroissiens. Tout se passe très bien au départ, mais en cours de route, c’est l’accident. Le conducteur du car et M. le Curé se retrouvent devant saint Pierre.
Et là, c'est le plus méritant qui passe en premier. Le prêtre croyait bien passer avant son ami. En fait, contrairement à ses prévisions, c’est le conducteur qui passe avant lui. Devant son incompréhension, saint Pierre lui répond : Vois-tu, ici, nous jugeons sur le résultat: Toi quand tu prêchais, tout le monde dormait, tandis que lui quand il conduisait, tout le monde priait.»

 

Un monsieur très riche

Un monsieur très riche et très radin avait demandé qu'à sa mort on mette toute sa fortune dans sa tombe. A moment de refermer le cercueil, son épouse lui met une enveloppe dans la poche de sa veste. Sa soeur lui dit : "Tu ne l'as pas fait !". Ce à quoi elle répond : "Si j'ai répondu à sa demande, je lui ai fait un chèque."

 

Et Dieu créa l’Homme...

Au commencement Dieu créa l’âne et lui dit : « tu travailleras du matin au soir ; tu auras pour nourriture le foin ; tu seras bête et tu vivras 50 ans ».
L’âne acquiesça. « Toutefois, objecta-t-il, vivre 50 ans, c’est trop pour moi. 20 ans me suffiront ».
Dieu dit : « D’accord. »

Dieu créa ensuite le chien et lui dit :
« Tu garderas la maison de l’homme et tu seras son meilleur ami. Tu rongeras les os et tu vivras 25 ans. »
Le chien accepta. Cependant, répondit-il, vivre 25 ans, c’est trop pour moi. 10 ans me suffiront.
Dieu dit d’accord.

Dieu créa après le singe et lui dit : « Tu sauteras d’une branche à une autre ; tu feras la grimace et tu vivras 20 ans. »
Le singe accepta mais, dit-il, vivre 20 ans, c’est trop pour moi. 10 ans me suffiront.
« D’accord » dit Dieu.

Finalement Dieu créa l’homme et lui dit :
« Tu seras le seul être raisonnable sur la face de la terre et tu donneras des noms à tous les animaux. Tu domineras la terre et tu vivras 25 ans. »
L’homme dit :
« Oui Seigneur. Toutefois, vivre 25 ans, c’est trop peu pour moi. Donne-moi les 30 ans que l’âne a refusés, les 15 ans que le chien a refusés et les 10 ans que le singe a refusés. »
Dieu accepta la demande de l’homme.

Depuis lors, l’homme vit ses 25 ans d’homme. Il se marie et pendant 30 ans, il travaille comme un âne. Puis lorsque ses enfants, à l’âge adulte, quittent la maison pour fonder leurs propres foyers, il vit 15 ans comme un chien, en gardant la maison.
Epuisé par le poids des ans, il vit encore 10 ans comme un singe, passant d’une maison à une autre, d’un fils à l’autre et faisant des grimaces pour la joie de ses petits enfants.

 

Humour de Jean-Paul II

"La légende dorée vaticane raconte qu'un jour, voyant le Pape revenir de voyage fatigué, la soeur Eufrozyna se serait adressée à lui telle une mère, «je suis préoccupée pour votre Sainteté». «Je suis aussi préoccupé pour ma sainteté», aurait répondu le Pape qui avait l'habitude de se moquer gentiment de ses dévouées compatriotes."

Page Web du Figaro

 

Paroisse difficile

Un prêtre avait été muté dans une paroisse en difficulté.
Un an plus tard, son évêque visite la paroisse et constate avec plaisir qu'elle a évolué très favorablement.
Désireux de manifester sa satisfaction tout en préservant l'humilité de son prêtre, il lui dit :
Quel magnifique travail l'Esprit Saint a fait dans cette paroisse par votre intermédiaire !
Oui, monseigneur, répond le prêtre.
Mais vous auriez dû voir l'état de la paroisse lorsque l'Esprit Saint était seul à s'en occuper

 

Permis de conduire

Un jeune garçon vient d'être reçu au permis de conduire. Il va trouver son père, ancien d'une église locale, pour lui demander l'autorisation d'utiliser la voiture familiale. - Passe ton Bac, étudie ta Bible, fais-toi couper les cheveux, et tu auras la voiture, répond le père. Le jeune homme obtient son Bac, étudie sa Bible puis revient à la charge : - Bien ! dit le père. Il ne te reste plus qu'à te faire couper les cheveux ! - Mais, répond le jeune, dans la Bible, Samson, Moïse et même Jésus avaient tous les cheveux longs ! - Oui ? Et ils se déplaçaient toujours à pied !

 

Problème de micro à l'église

Un prêtre qui se préparait pour la messe s'aperçoit que son micro ne marchait pas. Après de nombreux essais infructueux, il le dit aux gens qui sont à l'église : "J'ai des problèmes avec mon micro." Quelqu'un qui avait un peu mal entendu lui répond : "Et avec votre esprit"

 

Le rêve de Noël !!!

Au moment où elle se réveille, une femme dit à son mari :
- Chéri, je viens de faire un rêve incroyable. Je rêvais que tu m'offrais un collier de perles pour la Noël. À ton avis, qu'est-ce que ça peut vouloir dire?
- Tu le sauras ce soir... répond le mari avec un petit sourire.
Ce soir là, l'homme rentre du travail avec un petit paquet cadeau. Sa femme, ravie, commence à le déballer, et à l'intérieur, elle découvre un livre intitulé : "L'interprétation des rêves".

Richard

 

Docteur...

La famille d'un patient gravement malade est réunie dans la salle d'attente. Le médecin entre, fatigué, et dit : "Désolé, je vous apporte des mauvaises nouvelles. L'unique chance de survie est une greffe du cerveau. C'est une opération expérimentale très risquée et dont les frais seront totalement à votre charge."
La famille reste abasourdie. Un des membres demande : "Combien coûte un cerveau ?"
- "Ça dépend, 5000 € pour un cerveau d'homme et 200 € pour un cerveau de femme."
Un long moment de silence s'installe… Les hommes de la famille se retiennent de rire, et évidemment de regarder les femmes.
Un curieux ose quand même poser la question : "Docteur, pourquoi y a-t-il une telle différence de prix?"
Le médecin sourit à une telle question puis répond : "Les cerveaux de femme coûtent moins cher car ils ont été beaucoup utilisés."

Envoyez ce courrier à une femme intelligente

Salutations aux hommes qui ont souri à la moitié de l'histoire.
Bisous aux femmes qui ont souri à la fin

(Envoyé par un ami)

 

Ruse de Ahmed

Un vieil Arabe vit depuis plus de 40 ans à Chicago.
Il aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin mais il
est tout seul, vieux et trop faible.

Il envoie alors un E-mail à son fils qui étudie à Paris pour lui
faire part de son problème.

"Cher Ahmed, je suis très triste car je ne peux pas planter des
pommes de terre dans mon jardin. Je suis sûr que si tu étais ici avec moi tu
aurais pu m'aider à retourner la terre. Je t'aime, ton Père"

Le lendemain, le vieil homme reçoit un E-mail:
"Cher Père, s'il te plaît, ne touche surtout pas au jardin. J'y ai caché la 'chose'.
Moi aussi je t'aime. Ahmed"

A 4 heures du matin arrivent chez le vieillard la US Army, les
Marines, le FBI, la CIA et même une unité d'élite des Rangers. Ils fouillent
tout le jardin, millimètre par millimètre et repartent déçus car ils n'ont
rien trouvé.

Le lendemain, le vieil homme reçoit un nouveau E-mail de la
part de son fils :

"Cher Père, je suis certain que la terre de tout le jardin est
désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre. Je ne pouvais
pas faire mieux. Je t'aime, Ahmed"

 

Les melons

Un cultivateur, ulcéré de se faire voler des melons toutes les nuits par des enfants du village décide de prendre les grands moyens.

Et le voilà qui plante plusieurs pancartes dans son champ où il a écrit: «Attention! Un de ces melons a été injecté avec du cyanure. Mortel»

Le lendemain matin, alors qu'il patrouille son champ, il constate avec joie que personne n'a touché à ses melons.

Par contre, sur son chemin de retour, il tombe sur une pancarte qui n'est pas de lui et qui est à côté de la sienne. Il s'approche... pour lire...
«Maintenant, deux melons sont injectés au cyanure»!

 

DIVERS - Mangez des pommes !

À la cafétéria d'une école catholique élémentaire.
Au bout de la table se trouvait une grosse pile de pommes. La religieuse avait placé une note sur le plateau de pommes disant :
- N'en prenez qu'une seule, Dieu vous surveille.
En avançant plus loin le long du comptoir de nourriture, à l'autre bout se trouvait une grosse pile de biscuits aux brisures de chocolat. Et là il y avait une note griffonnée par une main d'enfant :
- Prenez-en tant que vous voulez, Dieu surveille les pommes !!

 

 

 

compteur